Les vielles à roue

La vielle à roue Renaissance (époque Henri III)

La vielle à roue baroque (XVII° et XVIII° siècles)

La vielle plate trapézoïdale typique de la Renaissance a continué à être utilisée jusqu'au premier tiers du XVIII° siècle, avant d'être détronée dans la musique de cour française par les vielles en luth et en guitare. Elle a cependant encore été utilisée marginalement par les musiciens populaires jusqu'au XIX° siècle en France et en Angleterre.